Le Triskel Gilouis

Note de l’admin : vous pouvez laisser vos commentaires en bas de page.

Ce Triskel date de 1973 et il porte le N° 13.

Les premières années de ce bateau ne sont pas connues. Par contre le précédent propriétaire l’a remis en état au début des années 2000 en Bretagne nord et n’a finalement pas navigué mis à part un convoyage vers le Golf du Morbihan. Il est ensuite parti travailler à l’étranger et le bateau est resté stocké au chantier Le Borgne, à l’extérieur …

Je l ‘ai trouvé par une annonce Internet en automne 2007. Il avait été déplacé du chantier Le Borgne vers un chantier du Bono mais toujours à l’extérieur ou il attendait désespérément un acquéreur. Désespérément car les propriétaires qui n’y croyaient plus avaient décidé de le détruire et avaient pour cela commencé à démonter l’accastillage puis à « démonter » les emménagements.

A la première visite l’analyse assistée par Gilles était cependant rassurante. Le pont coté bâbord atteint ainsi que plusieurs zones du bordé. Par contre la structure de base semble en bon état.

Il aurait été possible de le réparer rapidement et de remonter l’intérieur mais j’ai préféré entreprendre des travaux plus profonds pour le remettre comme neuf. A vrais dire j’ai le temps puisque je navigue avec Izella, Tarann également présenté sur ce site.

Je l’ai donc fait transporter en Février 2008 vers un atelier situé à Couffé (44). C’est un atelier de menuiserie dans lequel je dispose de place et ou je tente d’aller y travailler quand j’ai du temps… C’est-à-dire pas souvent actuellement ! Je suis aidé dans cette aventure de Yann, un ami de longue date.

Actuellement :
L’ensemble de l’accastillage de pont est démonté. Le roof (composite pour les Triskels construits après 1970) est déposé. Le pont coté bâbord est également enlevé du winch jusqu’au scarff situé au niveau de l’avant du roof.
Le reste du pont a été décapé jusqu’au bois.
Un barreau de pont atteint est démonté.

La suite prévue :

A- Dépose du moteur et fin de démontage des divers accessoires intérieur restant (vannes, reste de circuit électrique… )

B- Sablage intérieur retournement de la coque et ponçage extérieur

C- Découpe et replacement de zone de CP abimées du bordé extérieur dont tableau arrière

D- Stratification extérieur de la coque (époxy + verre ou aramide ) + ponçage et sous couche

E- Remise de la coque à l’endroit

F- Remise en place de CP marine pour refaire le pont

G- Stratification époxy du pont par une couche de fibre de verre fine + finition

H- Nouvelle peinture intérieure

I- remise en place du moteur

J- Repose du roof après « restauration » intérieur/extérieur et remplacement des hublots

K- Fabrication de nouveaux emménagements en prenant éventuellement les morceaux démontés comme gabarit

L- Réalisation d’un nouveau circuit électrique et mise en place d’instruments de nav

M- Repose des équipement de pont (Taquets, chandeliers etc… ) et pose de nouvelles pièces teck ou acajou (Liston, main courantes etc… )

N- Peinture extérieure

O- finition

P-transport et remontage du lest

Q- Mise à l’eau et pot + gueuleton d’inauguration

R- Sorties inaugurales vers quelques iles paradisiaques non loin du Golf du Morbihan

S- Mise de cap vers les Acores ou les Iles du Cap Vert.

T- Je réfléchis pour la traversée de l’atlantique

Voilà… je vous tiendrai au courant de la progression.

Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *